Cuisine et Sens

Huiles essentielles pour la cuisine

naturelles, bio, pures

 

une sélection, des millésimes

CUISINE & SENS a créé pour vous une sélection d’huiles essentielles bio 100% pures et naturelles* destinées à la cuisine.

Les meilleures huiles essentielles ont été sélectionnées suivant leurs arômes et leur qualité.

La sélection CUISINE & SENS rassemble des huiles essentielles à cuisiner les plus savoureuses aux notes végétales les plus proches de la plante fraîche.

* sans adjuvants (molécule de synthèse, autre mélange d’huiles essentielles.)

Cuisine et sens - L'essentiel

L’essentiel

Les huiles essentielles sont le principe essentiel de la plante, sa force vitale, l’âme du végétal.

CUISINE & SENS vous propose de découvrir la puissance de l’arôme et la fragrance incroyablement enivrante des huiles essentielles et de les mettre au service de vos préparations culinaires.

Quelque soit la simplicité ou la complexité du plat, ces notes parfumées feront toute la différence.

Cuisine et sens - Le secret

Le secret

Chez CUISINE & SENS les huiles essentielles sont élevées avec bienveillance et affection.

Pour assurer l’excellence, elles sont choisies avec exigence.

Qualité de distillation, saveur-goût, biologique, espèce botanique, lieu de culture composent les critères de sélection.

Puis vient le temps du repos bonifiant, les huiles essentielles sommeillent tranquillement plusieurs années.

A l’apogée de leur saveur et de leur parfum, les huiles essentielles d’une même plante sont assemblées avec intuition et attention.

Elles composent alors l’huile essentielle CUISINE & SENS, biologique pour la cuisine.

 

Cuisine et sens - La cuisine

La cuisine

Cuisiner avec les huiles essentielles est facile !

Elles vous apporteront une exceptionnelle saveur et une qualité de goût par la finesse de leurs arômes.

Très parfumée, 1 goutte d’huile essentielle équivaut à 1 cuillère à café de plantes aromatiques fraîches finement hachées ou d’épices fraîchement moulues.

Naturelles et originales, associées à une alimentation saine, les huiles essentielles à cuisiner CUISINE & SENS sont synonymes d’art de vivre et de créativité.

Une gamme – La qualité

La méthode selon laquelle les huiles essentielles naturelles CUISINE & SENS sont obtenues par distillation* de plante botanique dans un alambic au moyen de vapeur d’eau sous basse pression, correspond à la définition donnée par l’AFNOR (Association française de normalisation).

Les huiles essentielles à cuisiner sélectionnées par CUISINE & SENS sont 100% pures et naturelles, issues de culture biologique contrôlée**, garantissant ainsi au consommateur leur origine, leur mode de production, leur pureté, leurs caractéristiques botaniques. Quand des huiles essentielles CUISINE & SENS proviennent de plantes poussant en milieu sauvage, elles sont cueillies dans le strict respect de l’environnement.

La certification (normée A.F.NO.R.) de la qualité est établie à l’aide de méthodes analytiques modernes et précises comme la chromatographie en phase gazeuse et la spectrométrie de masse. CUISINE & SENS mentionne : le nom français, le nom botanique, la provenance et le type de culture (biologique).

* par expression pour les agrumes et extraction pour les absolues
** ECOCERT SAS F-32600 ou ULASE

Cuisine et sens - Gamme des arômates

Arômates

Aneth, Basilic à pesto, Coriandre feuille, Estragon, Fenouil des vignes, Herbe à citron, Laurier sauce, Menthe douce, Persil plat feuille, Romarin, Thym

Cuisine et sens - Gamme des épices

épices

Anis étoilé, Cardamome, Cannelle de Ceylan, Clou de girofle, Cumin, Gingembre, Noix de muscade, Poivre noir, Poivre noir et truffe

Cuisine et sens - Gamme des fruits fleurs

Fruits – Fleurs

Bergamote givrée, Citron givré, Fève de cacao, Fève de Tonka sauvage, Fleur de jasmin, Fleur d’oranger, Géranium Bourbon, Lavande sauvage, Rose rouge de Damas, Orange Givrée, Vanille Bourbon, Verveine citronnelle

références

Cuisine et Sens - Salon du SIAL

vous pouvez nous trouver

Cuisine et Sens - Le bon marché - La grande épicerie
Cuisine et Sens - Lafayette - Gourmet
Cuisine et Sens - Les galeries Lafayette - Rayon Gourmet

Ils nous cuisinent

Cuisine et Sens - Mercotte
Cuisine et Sens - Cuisne 3 S de Solveig
Cuisine et Sens - Cuisiniers de renom

Ils parlent de nous

Cuisine et Terroirs

Cuisine et Terroirs, juin, juillet, août 2007

Des goûts essentiels

Jusqu’à présent, seuls les parfumeurs et quelques chefs avaient accès aux huiles essentielles dont on nous dit qu’elles font merveille en cuisine : une goutte de lavande dans la pannacotta, une autre de cannelle dans la pâte de la tarte aux pommes, de la cardamome dans le jus d’orange : bref, le je-ne-sais-quoi qui change tout. Une vingtaine de saveurs sont désormais disponibles à qui veut. De l’aneth au thym en passant par la coriandre ou le citron givré, elles sont 100% bio et d’un effet remarquable. Coffret de neuf flacons aromates ou épices : 149 euros. cuisineetsens.com.

Maison Créative

Maison créative juillet-août 2001

Nouvelle vague en cuisine

Réveiller une cuisine et lui offrir des vacances ensoleillées.
Photo avec les huiles essentielles culinaires CUISINE ET SENS.

Cocktail aux huiles essentielles culinaires CUISINE ET SENS

LE COCO BLANCO
POUR 4 PERSONNES

Ingrédients :

  • 1 petite brique de lait de coco
  • 1 boule de glace coco
  • 1 goutte d’huile essentielle de poivre noir
  • 1 goutte d’huile essentielle de gingembre
  • 1 feuille de menthe (pour la décoration)

Versez les ingrédients dans un shaker. La boule de glace parfume et rafraîchit le cocktail, elle doit rester dans le shaker au moment de servir . Se consomme frais, mais pas glacé car le lait de coco se figerait légèrement.

L’ORANGERAIE
POUR 4 PERSONNES

Ingrédients :

  • 2 canettes de Perrier
  • 1 orange
  • 1 goutte d’huile essentielle d’orange givrée
  • 1 goutte d’huile essentielle de bergamote givrée

Dans un pichet, versez les 2 cannettes de Perrier puis les huiles essentielles, mettez des glaçons et le zeste d’orange. Servir très frais.

Elle

ELLE A TABLE, mars/avril 2009

LE PARFUM ENTRE EN CUISINE

Rassurez-vous, il ne s’agit pas de vider votre eau de toilette dans la blanquette, mais d’adapter les outils et les idées du parfumeur à un usage culinaire.
Première trouvaille : les huiles essentielles, qui sont extraites des plantes et en concentrent puissamment les composés aromatiques. Utilisées de longue date en parfumerie, elles sont depuis peu mises à la disposition des amateurs de cuisine en version alimentaire et bio (…) Cuisine et Sens, qui proposent plus d’une vingtaine d’épices, aromates, fleurs, fruits, etc.
L’intérêt ? On le comprend vite en ouvrant l’un de ces précieux flacon (…), qui restitue à toute volée le parfum de la plante fraîche (…)

 

Psychologies

Psychologies magazine, juin 2009

Cuisinez aux huiles essentielles

Cantonnées hier encore à la pharmacie et aux cosmétiques, les huiles essentielles ont investi la cuisine. Aussi bonnes pour la santé que pour nos papilles, elles s’invitent dans tous les plats, des salades aux desserts, au gré de notre inspiration.

Variées, faciles à manier, bio, ludiques…, les qualités des huiles essentielles seraient presque aussi nombreuses que leur parfums. D’ailleurs, les utilisateurs vantent leurs mérites avec une conviction qui ne peut donner envie aux gourmands et aux curieux de tenter l’expérience.(…)
« Mais le dépaysement et l’exploration gustative ne sont pas les seuls atouts des huiles essentielles.
De vrais atouts santé « Leurs propriétés thérapeutiques s’expriment aussi bien dans les préparations alimentaires que sous forme de gélules ou de gouttes à déposer sur un support » (…) Ainsi, une vinaigrette à base d’huile essentielle de basilic a des propriétés digestives et stimulantes, de même qu’une crème brûlée à la lavande (vraie ou officinale) a un effet apaisant sur la tension nerveuse (…)
De savants dosages (…) Une goutte par portion, et parfois même par plat suffit. Autre règle d’or : toujours les ajouter à un support gras (huile, lait, jaune d’œuf, crème, yaourt) ou sucré (miel, sirop, sucre…), jamais directement dans de l’eau, le mélange ne prend pas. Sur leur site, le fabricant d’huiles essentielles Cuisine et Sens donnent quelques astuces pour réaliser des mélanges sans risques. Exemple : « Prélever la valeur d’une cuillerée à soupe de la préparation (sauce, crème, pâte…), verser un soupçon de l’huile essentielle choisie sur une pique en bois de type apéritif et remuer. Si le goût est jugée satisfaisant, on pourra alors en mettre une goutte dans le plat. » ( …)
Des odeurs revisitées L’huile essentielle remplace-t-elle le produit frais ? se demande le gourmand curieux. En fait, soit elle le complète en renforçant le goût (une goutte d’huile essentielle de citron essentielle de citron dans une tarte de citron frais), soit elle est l’arôme unique (madeleines à la bergamote) ou l’arôme complémentaire (du romarin dans une truffe au chocolat). Ces huiles ont l’avantage de ne pas transformer la consistance de l’aliment et de correspondre exactement au parfum qu’elles dégagent. Ce qui n’est pas forcement le cas des produit frais ou en poudre. Là ou le jus de citron peut donner une amertume ou transformer la consistance d’une pâte, l’essence de citron va uniquement donner du goût. Grâce à elles, c’est toute la palette des odeurs « vraies » que l’on revisite. (…)
Profondeur, intensité, émotion, esprit ludique : les passionnés évoquent une nouvelle approche sensorielle de la cuisine qui passe uniquement par l’odorat, sans convoquer la vue ni le toucher. Une spécificité pas anodine puisque c’est le seul de nos cinq sens à être directement relié à notre cerveau limbique, celui des émotions. Une huile à la rose peut évoquer la magie de l’Orient pour l’un ou une lotion démaquillante pour l’autre ! C’est pourquoi le choix des essences doit se faire d’avantage avec le cœur et l’imagination qu’avec la raison.

 

La Tribune

La Tribune samedi, 10 janvier 2009

Goût à gouttes

Des huiles essentielles à cuisiner…Une évidence, et pourtant, c’est la première fois qu’elles sont accessibles à qui veut.

Pour faire des pâtes au pistou, cuire vos spaghettis al dente, ajouter une goutte d’huile essentielle de basilic, une goutte d’ail écrasée, servir. Pour le gigot d’agneau, deux gouttes de romarin. Et dans vos gâteau, une goutte de cannelle. Délire futuriste ? Pas du tout. Il est aujourd’hui possible de travailler ses plats avec des arômes extraordinaires qui tiennent dans une larme. C’est l’idée de Laure Deramond, ingénieur chimiste de formation. Après avoir travaillé chez Sanofi, au flaconnage chez Hennessy, aux cosmétiques chez Dior, Givenchy et Acque Di Parma, elle a tout quitté pour lancer, en 2006, une entreprise « niche » si il en est : Cuisine et Sens, soit des huiles essentielles de plantes aromatiques et d’épices destinées aux préparations culinaires. « Cela fait longtemps, raconte la jeune femme, que les chefs utilisent les huiles essentielles dans leurs créations. L’usage est devenu courant avec la cuisine moléculaire et les techniques d’infusion, car les huiles essentielles sont le seul moyen d’avoir les vraies saveurs de la plante fraîche. »

Précurseur Sa société est la première à commercialiser le concept : vingt et un concentrés de fragrances, allant des plus connues en aromathérapie (thym, lavande, menthe) aux plus improbables (cerfeuil, muscade, poivre et truffe…).
Utilisant exclusivement des plantes bio, Laure Deramond supervise elle-même la production des essences. Les aromates sont cultivés et distillés en France, les épices dans les pays où ils sont les meilleurs (Brésil pour la cardamome, Viet-nam pour l’anis étoilé, Madagascar pour le gingembre etc.) « Une goutte d’huile essentielle correspond à un bouquet de plante, poursuit Deramond. Certaines huiles sont très difficiles à obtenir , comme la cannelle, à base d’écorce fraîche broyée puis distillée, ou le persil et la coriandre, dont les essences doivent vieillir deux -trois ans avant de sentir bon… comme des millésimes ! »
On peut être rebuté, tout d’abord, par l’aspect clinique de ces petites fioles, vendues avec leur compte –gouttes. Mais on se laisse vite séduire par leur côté pratique et économique, quand on sait que ces huiles peuvent se conserver des années (en se bonifiant comme du vin) et qu’un flacon renferme l’équivalent de 75 bouquets de plante fraîche. Et l’on est convaincu lorsqu’enfin on savoure une salade, par exemple, dont la vinaigrette a été agrémentée d’une goutte unique d’estragon… Puissant et confondant. « Cela permet d’avoir la vraie saveur fraîche toujours à disposition, glisse Deramond ; ce qui n’empêche en rien d’utiliser des feuilles pour la décoration ! »

L'entreprise

L’entreprise – Novembre 2006

Une affaire de gouttes

Chimiste de formation, diplômée de Sup de Co Bordeaux, Laure Deramond a travaillé chez Sanofi, Hennesy, Guerlain, avant de créer SA petite entreprise… Lassée de faire les navettes entre sa Bretagne d’adoption et les grandes capitales européennes, elle décide d’investir sur le créneau résolument tendance de la gastronomie.  » J’adore cuisiner et, à la campagne, je n’avais tous les ingrédients sous la main. Or je ne voulais que des produits naturels. Je me suis donc amusée à transposer les huiles essentielles dans la cuisine.  » Ayant conservé de son parcours un esprit de rigueur et une réelle exigence de qualité, elle refuse d’utiliser des huiles d’aromathérapie. « Elles s’oxydent très vite et le goût s’en ressent immédiatement.  » Elle opte donc pour l’huile essentielle dont  » une goutte suffit à parfumer un plat « . Depuis un mois, les grands chefs testent la gamme, les écoles de cuisine la référencent et les boutiques branchées la contactent.

William Coop

Le Figaro

Le Figaro, 5 et 6 mai 2007

Fraîcheur à portée de main

Désormais, il est possible, comme les chefs, de travailler les huiles essentielles en cuisine. Laure Deramond – une ancienne de la parfumerie, (…) vient de lancer la première gamme culinaire d’huiles essentielles (…) bios, destinées au grand public. “La première réaction, bien souvent, est un pas en arrière, parce que les huiles essentielles sont encore trop associées à l’univers de la parfumerie et de l’aromathérapie, sourit-elle. La présentation en petites fioles avec une pipette pour compter les gouttes n’arrange pas les choses !” Et puis, les gens goûtent et, très vite, l’aspect pratique et ludique l’emporte. Sur Internet, les blogueuses ont déjà adopté ce produit. L’huile essentielle de citron apparaît pour parfumer les cheese-cakes, l’huile essentielle de lavande ou de gingembre pour parfumer une glace, une sauce, une salade de fruits. Une goutte de basilic diluée dans une huile d’olive et l’impression d’avoir tout juste ciselé un bouquet de basilic frais est saisissante.

Alexandra Michot, Le Figaro, 5 et 6 mai 2007
Libération

Dessous de plats – 15 Mars 2007

Huiles essentielles en cuisine

Durand Jacky 15 mars 2007 (mise à jour : 29 janvier 2015)

Cuisine et sens est une petite entreprise montée par une jeune et belle bretonne Laure Déramond.
Cette jeune femme, qui loge quelque part entre Rennes et Vannes, en avait assez de courir après
les herbes fines, les épices, parfois difficiles à trouver en province ou hors saison. Les épices en
poudre ou les herbes déshydratées sont souvent extrêmement décevants.

Après une formation de chimiste, mise à profit au sein d’un laboratoire pharmaceutique, Laure
Déramons se tourne vers le monde du parfum (Dior, Givenchy, Guerlain) où elle apprend au
contact de «nez» à reconnaître les odeurs. Pour parachever sa formation, la jeune femme suit des
cours à l’école de commerce de Bordeaux. Laure Deramond est alors prête à monter sa propre
entreprise qui, la gourmandise aidant, sera dédiée aux huiles essentielles pour la cuisine.

« Un produit naturel issu du métabolisme végétal. L’huile est synthétisée naturellement par les
plantes puis extraite et concentrée. Ces substances sont nées par distillation en Perse
mille ans avant notre ère. » La jeune femme fait connaître ses produits par les cours de cuisine,
dont le Diet café avant de se lancer dans la
grande distribution. On trouve pour le moment ses produits sur le net. Si le flacon parait cher
(20 euros pour 3 ml) il faut avoir à l’esprit que dans 1 ml d’huile essentielle il y a 25 gouttes soit
25 cuillères à café de plante en poudre, soit l’équivalent, par exemple de 50 bâtons de
cannelles. Le produit dure des année sans altérer.

« Comme le vin, il aurait tendance à se bonifier avec l’âge », affirme Laure. Sur son site Laure donne
des recettes et des recommandations. Pour les béotiens dont je suis l’huile essentielle parait
d’abord intimidante. Je me suis lancée dans la recette de Frédérique Lauwerier : crème de
fromage blanc, façon cheese-cake. (Avec deux gouttes d’huile de citron givré). Un régal. Le
produit est d’autant plus convainquant qu’il est 100% bio ce qui lui donne il faut l’admettre une
touche rassurante.

Florence Cousin

Télé Matin

Télé Matin

Arte

ARTE TV – mardi 4 mars 2008

ARTE TV – émission CHIC – Le magazine des tendances et de l’art de vivre
Présentation des huiles essentielles de CUISINE & SENS dans la rubrique tendances le mardi 4 mars 2008.

Pin It on Pinterest

Share This